LUNDI 17 MAI 2021
22H59 21H29 17H57 13H47 04H04
La Mosquée à besoin de vous
« L’aumône que l’on fait ne diminue en rien les biens dont on dispose. Allah n’ajoute au serviteur indulgent que considération. Nul ne s’humilie pour Allah sans qu' Il ne l’élève. » [Muslim]

Sur le site du collège : https://acm-school.fr/

Sur le site du collège : http://epes-avempace.fr/

Nature
La Mosquée à besoin de vous
Le prophète Muhammad ﷺ a dit :
«Allah a dit : Dépense ô fils de Adam et Je dépenserai pour toi»
Rapporté par Boukhari et Mouslim
Du3a Laylat al Qadr
Play
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Soutenez votre Mosquée: Faites un Don

More+

  • Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. D'après Zayd ibn Khalid Al Jouhni (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui nourrit un jeûneur pour la rupture du jeûne aura la même récompense que lui sans que cela n'enlève rien à la récompense du jeûneur ». (Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°807 qui l'a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)
    Le mérite de nourrir les jeûneurs au moment de la rupture du jeûne
  • Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « La religion ne cessera d'être apparente tant que les gens hâteront la rupture du jeûne car certes les juifs et les chrétiens la retardent ». (Rapporté par Abou Daoud et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1075)
    De l’empressement à rompre le jeûne
  • Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui prie la nuit du destin avec foi et en espérant la récompense, ses péchés précédents sont pardonnés et celui qui jeûne le ramadan avec foi et en espérant la récompense, ses péchés précédents sont pardonnés ». (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°1901 et Mouslim dans son Sahih n°760)
    Celui qui jeûne le mois de Ramadan avec foi et sincérité dans l’espoir d’une rétribution divine